Neutrinos plus rapides que la lumière: deux anomalies possibles

Deux effets pourraient avoir affecté l'expérience OPERA qui avait permis de mesurer fin septembre des neutrinos se déplaçant à une vitesse plus rapide que celle de la lumière entre le CERN et le Gran Sasso. Les chercheurs se penchent actuellement sur des anomalies dans le temps de vol.Le laboratoire du Gran Sasso en Italie a repéré deux sources d'erreurs possibles, a indiqué jeudi à l'ats James Gillie, porte-parole du Centre européen de recherches nucléaires (CERN). Il revenait sur l'information parue mercredi sur le site internet de la revue "Science". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus