Neuchâtel: la gauche représentée par trois socialistes au 2e tour

La gauche lance trois socialistes en vue du 2e tour à l'élection au Conseil d'Etat neuchâtelois le 19 mai. Il s'agit des candidats les mieux classés à l'issue du 1er tour: le conseiller d'Etat sortant Laurent Kurth, Jean-Nathanaël Karakash et Monika Maire-Hefti."La gauche plurielle a plébiscité ce ticket avec les trois premiers candidats les mieux élus", a indiqué mardi à l'ats Baptiste Hurni, président du PS neuchâtelois. Cette décision ne constitue pas une surprise. Selon l'accord préélectoral entre le PS, le POP et les Verts, seuls les trois premiers classés resteraient en lice.Le candidat des Verts Patrick Hermann est arrivé à la 6e place et le popiste Nago Humbert s'est placé à la 8e place. Le président du PS ne craint pas une démobilisation des électeurs des Verts et du POP. "Ils vont s'engager dans la campagne comme s'il s'agissait de candidats issus de leur parti", a expliqué Baptiste Hurni.Le délai pour le dépôt des listes des candidats pour le 2e tour à l'élection au Conseil d'Etat était fixé à mardi 12h00. Le PLR a déjà annoncé lundi soir qu'il présentait un ticket avec Alain Ribaux et le ministre Thierry Grosjean.Deux candidats PLRLundi soir, le PLR neuchâtelois a opté pour une double candidature: le parti présentera Alain Ribaux et Thierry Grosjean. Il n'y aura pas de liste commune avec l'UDC.Cette décision a été avalisée lors de l'assemblée du parti à Bevaix. L'éventualité d'une seule candidature a été évoquée. Le ministre sortant Thierry Grosjean a dit qu'il ne serait pas offusqué si le parti souhaitait son retrait. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes