Martin Dahinden, nouvel ambassadeur de Suisse aux Etats-Unis

Le nouvel ambassadeur de Suisse aux Etats-Unis, Martin Dahinden, a pris ses quartiers cette semaine à Washington. L'ancien chef de la Direction du développement et de la coopération (DDC) doit présenter en novembre sa lettre de créance au président des Etats-Unis Barack Obama.

M. Dahinden a dit mercredi à l'ats se réjouir de sa nouvelle mission. Comme les Etats-Unis jouent un rôle important dans le monde entier, "je pourrai aborder avec mon poste d'ambassadeur de Suisse tout le spectre des grandes questions géopolitiques".

Le diplomate de 60 ans décrit le poste à Washington comme un travail de rêve. Il explique avoir déjà entretenu de nombreux contacts avec les Américains dans de nombreux domaines en tant que chef de la DDC. Il apprécie le caractère ouvert des Américains, "qui ne prennent pas de gants et donnent des réponses sincères".

Pour M. Dahinden, l'un des points forts de son mandat sera le règlement du différend fiscal entre la Suisse et les Etats-Unis. Bien qu'il reste encore quelques questions en suspens, il estime que le gros de la tempête est passé.

Le conflit fiscal n'a pas affecté les relations étroites entre les deux pays, souligne-t-il. "Nos contacts avec le ministère des Affaires étrangères sont détendus; la tension engendrée par le différend fiscal ne s'est pas propagée aux autres départements", selon lui.

Droits de l'homme

M. Dahinden espère également renforcer la coopération entre les deux pays, la lutte pour les droits de l'homme et le respect du droit international. Que son prédécesseur à Washington, Manuel Sager, lui succède à la tête de la DDC est, de ce point de vue, certainement très utile, précise M. Dahinden.

Le diplomate est conscient que les Américains ne sont pas des partenaires de négociations faciles: "A Washington, personne ne s'attend à ce que la Suisse arrive avec une nouvelle idée", relève-t-il. L'on sait par contre aux Etats-Unis que la Suisse est un partenaire commercial important - le sixième plus grand investisseur, ajoute-t-il.

Le nouvel ambassadeur doit participer en fin de semaine avec la ministre suisse des finances Eveline Widmer-Schlumpf et le ministre suisse de l'économie Johann Schneider-Ammann à la réunion d'automne du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Washington.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes