Marina Carobbio ne veut pas être seulement une candidate tessinoise

La socialiste Marina Carobbio ne veut pas être réduite à une candidate du canton du Tessin au Conseil fédéral. Si elle est élue, elle entend notamment exploiter ses compétences de médecin et de présidente de l'Association suisse des locataires (Asloca)."Je ne me présente pas seulement par souci de représentation géographique", déclare Marina Carobbio dans une interview publiée mercredi dans les journaux du groupe Hersant ainsi que le "Journal du Jura". Elle espère toutefois que le Parlement réalisera qu'il est nécessaire d'élire au gouvernement "non seulement des gens compétents mais aussi des personnalités qui représentent la diversité des langues et des cultures suisses". /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus