Mariages forcés: le National introduit la poursuite d'office

Les mariages forcés devraient être poursuivis d'office à l'avenir. Par 128 voix contre 51, le Conseil national a durci la législation. L'opposition est venue de l'UDC, mécontente de ne pas avoir réussi à serrer encore plus la vis. Les tentatives de correction, de gauche comme de droite, ont échoué.La Chambre du peuple a terminé mardi l'examen de la loi qu'elle avait entamé lors de la session de décembre. Le projet prévoit la création d'une norme pénale explicite pour sanctionner les mariages forcés, s'appliquant également aux couples homosexuels. La poursuite d'office permettra de soulager la victime, puisqu'elle ne devra plus déposer plainte elle-même. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus