Malfrats arrêtés dans une course-poursuite entre Lausanne et Genève

Deux cambrioleurs ont été arrêtés après une course-poursuite sur l'autoroute A1 entre Lausanne et Genève. La police a dû tirer à plusieurs reprises et deux véhicules ont été endommagés.

Les deux suspects, un Serbe de 30 ans et un Italien de 43 ans, ont été pris sur le fait par leur victime qui les a vus sortir de chez lui en courant vers 13h00 dans la région d'Echallens (VD). L'homme a alors alerté la police cantonale et a pu donner des indications sur leur voiture immatriculée en France, a indiqué la police dans un communiqué.

Une patrouille a ensuite repéré les fuyards à Renens. Les policiers ont actionné les feux bleus et l'avertisseur deux tons. Mais les malfrats ont réussi à leur échapper, notamment en brûlant un feu rouge. Après la mobilisation des polices communales concernées, des gardes-frontière et de la police genevoise, leur voiture a été identifiée sur l'autoroute Lausanne-Genève à la hauteur de Rolle (VD).

Une course-poursuite a ensuite lieu, avec des vitesses atteignant parfois jusqu'à 170 km/h. A un kilomètre de la sortie de Coppet, le conducteur du véhicule des malfrats a percuté une voiture occupée par deux personnes qui a terminé sa course dans le bas côté de la route.

Placés en détention

Les deux fuyards ont poursuivi leur tentative d'échapper à une arrestation, avec des dépassements par la droite et des passages sur la bande d'arrêt d'urgence. Le policier passager de la première voiture de gendarmerie qui les suivait a alors tiré à quatre reprises dans les pneus du véhicule des deux hommes.

Les policiers les ont dépassés et ont freiné pour les obliger à ralentir. La voiture en fuite a alors fait plusieurs têtes à queue et heurté celle des gendarmes qui suivait et qui a été détruite. Les deux hommes ont alors pu être interpellés. Personne n'a été blessé.

Une instruction pénale a été ouverte par le procureur de service. Les deux malfrats ont été placés en détention. Seize patrouilles de différentes polices engagées sont intervenues.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus