Lutte contre le racisme en Valais: une question de mots

Le conseiller d'Etat Oskar Freysinger (UDC) veut renommer en Valais la Semaine d'actions contre le racisme, qui a lieu au mois de mars. Il a décidé qu'elle s'appellerait désormais "Semaine pour l'intégration", afin de lui conférer une connotation plus positive.

Le chef du Département de la formation et de la sécurité (DFS) a donné l'ordre au Service de la population et des migrations de changer le nom de la manifestation, a indiqué Slobodan Despot, chargé de la communication externe du département, confirmant une information publiée vendredi dans le quotidien "Le Temps".

M. Despot explique la raison qui a incité Oskar Freysinger à prendre cette décision: "C'est pour donner un signe positif vers l'intégration plutôt que de dénoncer le racisme, ce qui ne constitue pas un message positif donné aux immigrés", a-t-il précisé.

Chaque 21 mars

La Semaine d'actions contre le racisme s'inscrit dans le cadre de la journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale organisée chaque 21 mars par l'ONU. Vu cette appellation internationale, comment imposer un changement de nom aux communes ou aux organisations participantes qui refuseraient ? "Si des personnes ne sont pas d'accord, ce sera à elles de le dire et d'argumenter", a répondu Slobodan Despot à l'ats.

Et le chargé de communication de donner un exemple dans un autre domaine: si le département décide qu'une excursion scolaire s'appellera à l'avenir "retraite scolaire", alors la nouvelle appellation entre en vigueur.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus