Libre circulation: la clause de ventilation aurait peu d'effet

Le recours à la clause de ventilation prévu dans l'accord sur la libre circulation des personnes n'aurait que peu d'effet sur l'immigration, selon le directeur du SECO Serge Gaillard. Son introduction réduirait de quelque 4000 le nombre de nouveaux travailleurs étrangers.La clause de ventilation, que le Conseil fédéral pourrait introduire pour la première fois au printemps, ne serait saisie que pour huit nouveaux pays membres de l'Union européenne (UE), précise le directeur du Secrétariat d'Etat à l'économie dans une interview à l'hebdomadaire "Zentralschweiz am Sonntag". L'an dernier, 53'000 citoyens de l'UE ont obtenu une autorisation de séjour d'une durée de cinq ans. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus