Les wagons bruyants interdits d'ici à 2020

Le bruit grinçant et perçant des trains en train de freiner fera bientôt partie du passé. Adoptée en septembre dernier par le Parlement, la loi sur la réduction du bruits émis par les chemins de fer entrera en vigueur le 1er mars, a décidé mercredi le Conseil fédéral.

De nouvelles valeurs limites sonores interdiront de fait la circulation en Suisse de wagons à sabots de frein en fonte grise dès 2020. La qualité de vie des riverains s'en trouvera améliorée. Ces nouvelles limites pourront être reportées de deux ans au maximum par le Conseil fédéral "pour des motifs importants".

Le premier programme de lutte contre le bruit émis par les chemins de fer arrive à échéance fin 2015. Grâce à la pose de freins silencieux sur des wagons marchandises et voyageurs suisses et de parois et fenêtres antibruit, 170'000 personnes ne seront plus exposées d'ici là à trop de nuisances sonores.

Absorption phonique

Le nouveau train de mesures améliorera la protection de 50'000 riverains de plus. En plus d'instaurer de nouvelles limites sonores, il permettra de dépenser 76 millions de francs pour des mesures d'absorption phonique sur les rails. En outre, 40 millions iront à l'encouragement du développement d'un matériel roulant encore plus silencieux et d'éléments d'infrastructure moins bruyants.

Enfin, 51 millions de francs sont destinés à combler des espaces dans les parois antibruit et à assainir d'autres ponts métalliques. Le coût total des mesures concrètes prévues, frais de personnel et frais administratif inclus, se monte à 185 millions de francs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes