Les victimes d'infractions devraient être mieux informées

Les victimes d'infractions et leurs proches devraient être informés à la fin de la procédure pénale en cas de libération ou d'évasion de l'auteur. Les parties consultées saluent l'avant-projet de modification du code pénal élaboré par la commission des affaires juridiques du Conseil national.Certains cantons appliquent déjà le droit des victimes à être informées ou souhaitent le faire. Une initiative parlementaire de Susanne Leutenegger Oberholzer (PS/BL) ambitionne d'inscrire des directives nationales dans le code pénal, le code pénal des mineurs et le code pénal militaire. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus