Les sénateurs refusent de serrer davantage la vis aux fumeurs

Après le National, le Conseil des Etats a rejeté l'initiative "protection contre le tabagisme passif", qui vise à serrer davantage la vis aux fumeurs. Malgré les risques de succès du texte, les sénateurs ont refusé l'idée d'un contre-projet plus édulcoré.La majorité du plénum a considéré que la loi actuelle, fruit d'un âpre compromis, ne saurait être remise en question deux ans après son entrée en vigueur. Celle-ci interdit de fumer à l'intérieur des lieux publics et au travail mais prévoit de nombreuses exceptions, comme des fumoirs avec service ou des établissements fumeurs de moins de 80 mètres carrés. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes