Les maladies non transmissibles coûtent des dizaines de milliards

Le traitement médical des maladies non transmissibles, telles le cancer, la démence ou le diabète, a coûté près de 52 milliards de francs en Suisse en 2011. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a publié lundi pour la première fois les montants des coûts directs et indirects de ces maladies.

Ces 52 milliards représentent 80% des coûts totaux directs de la santé pour cette même année. Quant aux charges indirectes, comme les soins prodigués par les proches ou les absences au travail, elles atteignent aussi un montant à deux chiffres en milliards, indique l'OFSP dans son bulletin.

Parmi les maladies non transmissibles (MNT) qui engendrent le plus de coûts figurent, dans l'ordre, les maladies cardio-vasculaires, musculo-squelettiques, psychiques, le cancer, les maladies chroniques des voies respiratoires, la démence et le diabète. En 2011, ces sept catégories ont entraîné des coûts médicaux de 33 milliards de francs, soit 51% des coûts totaux de la santé.

/ATS


Actualisé le