Les frais d'itinérance ne seront pas plafonnés dans l'immédiat

La pression du National pour plafonner les prix du "roaming" n'y fait rien. La commission des télécommunications du Conseil des Etats veut attendre la réalisation des avancées technologiques annoncées au sein de l'UE et un rapport du Conseil fédéral sur l'évolution des frais d'itinérance de la téléphonie mobile.Ce faisant, la commission confirme la position prise par la Chambre des cantons en mars face à une motion adoptée par 181 voix contre cinq au National. Le fait que la Chambre du peuple ait remis la compresse en votant un second texte par 162 voix contre douze n'y change rien.La commission a décidé sans opposition de suspendre ses travaux jusqu'à fin 2014, a-t-elle communiqué mercredi. Au plénum, cette solution a été présentée à titre de "compromis" par Martin Schmid (PLR/GR). Cela permettra de laisser encore un peu de temps aux opérateurs pour agir.La commission propose en outre au plénum de modifier une motion du National demandant un système pour localiser avec plus de précision les appels d'urgence émis depuis des téléphones mobiles. D'après elle, il est techniquement irréaliste d'exiger une localisation par GPS. Cette précision a été biffée. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes