Les Latins toujours sous-représentés dans l'administration fédérale

Les Latins sont toujours sous-représentés dans l'administration fédérale, même si la situation s'améliore peu à peu. Si l'on considère les postes de cadres, le Département fédéral de la défense fait figure de cancre, avec seulement 10,3% de Romands.C'est ce que révèle une enquête de "L'Hebdo" à paraître jeudi. Pour la prochaine législature, soit d'ici 2015, le Conseil fédéral avait annoncé un objectif global de 70% de germanophones (72,1% en 2010), 22% de francophones (21%), 7% d'italophones (6,6%) et 1% de personnes parlant le romanche (0,3%). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes