Les IVG devraient continuer d'être remboursées, selon le National

L'assurance maladie de base doit continuer de prendre en charge les interruptions volontaires de grossesse (IVG). Par 130 voix contre 29 et 19 abstentions, le National a appelé mercredi au rejet de l'initiative voulant supprimer le remboursement des avortements. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.L'initiative "financer l'avortement est une affaire privée" a été lancée par les milieux opposés aux IVG. Elle vise à ce que l'intervention soit biffée du catalogue des prestations remboursées par l'assurance maladie de base. Seules "de rares exceptions concernant la mère" seraient tolérées. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus