Le maire de Vico Morcote (TI) sera jugé

Le maire de Vico Morcote (TI) comparaîtra devant la justice. Le Ministère public tessinois accuse Luido Bernasconi de détournements de fonds et de gestion déloyale répétée grave au détriment de sa propre commune, une localité touristique de renom sur les bords du lac de Lugano.

La somme délictueuse est de presque 800'000 francs. Luido Bernasconi est notamment accusé de ne pas avoir payé 230'000 francs de taxes d'élimination des eaux usées à la commune en tant que gérant immobilier.

Le maire aurait aussi directement empoché l'impôt à la source de deux frontaliers engagés chez lui au lieu de le verser au canton. Dans ce cas, la somme porte sur 400'000 francs.

L'ex-secrétaire communal de Vico Morcote devra lui aussi comparaître, mais dans une procédure séparée, écrit le Ministère public tessinois mercredi.

L'enquête contre Luido Bernasconi a été lancée en mars dernier. Il était soupçonné dans un premier temps de gestion déloyale pour le non-paiement d'impôts communaux pendant des années. L'enquête a ensuite été élargie. Depuis, toutes les factures en suspens auraient été payées.

Le maire s'est fait connaître au Tessin pour avoir accordé le permis de résidence à l'imprésario italien Lele Mora. Ce dernier est connu en Italie comme le "manager des Vip" et a été incarcéré en début d'année pour corruption et chantage. Avant son arrestation, Lele Mora s'était installé à Vico Morcote et avait ouvert un grotto exclusif au bord du lac. L'établissement, atteignable par bateau uniquement, avait rapidement fait faillite.

/SERVICE


Actualisé le