Le fuyard est toujours en cavale

Une experte psychiatre française auprès des tribunaux, qui a observé Fabrice A., toujours en fuite, lors de son procès de 2003, affirme qu'il va recommencer à violer jusqu'à tuer. "C'est une bombe prête à exploser de nouveau", déclare Liliane Daligand dans une interview parue dans "Le Matin" samedi.

Selon cette experte auprès des tribunaux et professeur à l'Université de Lyon, "violer jusqu'à tuer est (pour lui) comme une drogue". Elle "trouve incroyable qu'on ait pu laisser une femme seule avec un type pareil".

Ce qu'elle en retient dans "Le Matin" après l'avoir examiné il y a 10 ans, c'est le "souvenir d'un homme glaçant qui a quelque chose de bestial en lui". Il donnait l'impression, selon elle, qu'il ne pouvait qu'aller dans l'aggravation s'il récidivait.

Fabrice A., suspecté du meurtre, jeudi, de la sociothérapeute de 34 ans qui l'accompagnait à une sortie éducative, est toujours en fuite, a indiqué samedi matin à l'ats le porte-parole du Ministère public genevois Henri Della Casa. Vendredi, des recherches étaient menées dans la région de Bâle où un chien policier a flairé sa piste.

Le porte-parole du procureur se refuse par ailleurs à commenter toutes les informations données dans les médias. Certains parlent notamment de l'achat d'un couteau pour curer les sabots des chevaux, alors qu'il se rendait au manège pour un traitement de psychomotricité avec des chevaux en compagnie de l'éducatrice.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes