Le chocolat noir ne réduit pas la sensation de stress

Manger du chocolat noir réduit le stress, comme on le savait déjà, mais pas son appréciation, comme ont pu l'établir des chercheurs des universités de Berne et de Zurich. Selon ceux-ci, le chocolat noir pourrait peut-être même prévenir les infarctus.

D'anciennes recherches ont déjà mis en évidence qu'un pigment végétal nommé flavanoïde serait responsable de ces vertus antistress, a indiqué lundi l'Hôpital universitaire de Berne (Inselspital). Mais l'explication de ces effets protecteurs n'est que partiellement connue.

"Les personnes ayant participé au test ne se sentent pas mieux, seul leur corps a réduit sa réaction au stress", a déclaré la responsable de l'étude Petra Wirtz, de l'Institut de psychologie de l'Université de Berne.

Flavanoïdes bénéfiques

Nous pouvons uniquement avancer que le corps ne résorbe pas le stress rien que grâce aux flavanoïdes, précisent les chercheurs, qui estiment que d'autres études sur le sujet doivent être menées.

Le taux d'hormone de stress dans le sang a été testé au terme d'une expérience. Les résultats montrent que chaque cobaye qui a mangé du chocolat noir produit d'une part moins de cortisol et d'adrénaline, deux hormones du stress, et d'autre part davantage de flavanoïdes.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes