Le PS veut assouplir un frein à l'endettement jugé trop strict

En appliquant un frein à l'endettement trop strict, la Suisse risque de foncer dans le mur en cas de crise, selon le PS. Etude à l'appui, le parti réclame un assouplissement de ce mécanisme, notamment afin de pouvoir réaliser les investissements nécessaires dans les transports, la formation et la recherche.Alors que les Etats européens se démènent pour sortir de la crise de la dette, la Suisse affiche une politique financière saine. Grâce au frein à l'endettement introduit en 2003, estiment les autorités. Une étude commandée à un institut allemand par le Parti socialiste (PS) et publiée jeudi bat en brèche ces certitudes: "cette réussite ne doit rien directement au frein à l'endettement". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus