Le PS pourrait se retirer du Conseil fédéral en cas d'échec

La non-élection d'un socialiste pour succéder à Micheline Calmy-Rey constituerait une rupture de la concordance, selon le PS. Le parti a adopté une résolution donnant à un congrès le pouvoir de décider du maintien du parti au Conseil fédéral en cas de coup dur le 14 décembre.Si le PS ne compte plus qu'un ou une ministre après l'élection au Conseil fédéral dans dix jours, un congrès du parti décidera le 11 février d'un éventuel retrait socialiste du gouvernement. Réunis à Lucerne, les délégués ont approuvé samedi à l'unanimité une résolution en ce sens, proposée par le comité directeur. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus