Le PLR ne prend aucune décision concernant son élu Mark Muller

Accusé d'avoir agressé un barman d'un dancing, le conseiller d'Etat genevois Mark Muller s'est expliqué mardi matin devant le comité directeur de son parti, le PLR. La discussion d'une demi-heure a été franche et pas agréable, a commenté le libéral Pierre Weiss.M. Muller a raconté devant les responsables libéraux-radicaux ce qui s'était passé, selon lui, la nuit du réveillon au Moulin à Danses (MàD), une boîte de nuit alternative. Sa version a été la même que celle qu'il a donnée aux médias, à savoir qu'il a réagi après qu'une de ses amies a été insultée et frappée par le barman. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes