Le PLR a été trop proche des abus de l'économie, selon Fulvio Pelli

Le président du PLR Fulvio Pelli s'est montré autocritique samedi à Berne devant l'assemblée des délégués de son parti. Le PLR n'a pas réussi à se distancer suffisamment des excès de l'économie, a affirmé le Tessinois dans son discours d'ouverture."Nous avons régulièrement critiqué ces abus", mais le PLR a trop vite accepté la comparaison avec l'étranger pour justifier les excès de salaire. Certaines fautes remontent aux années 1990, selon Fulvio Pelli. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes