Le Nomes souhaite se doter d'une co-présidence

Le Nouveau mouvement européen suisse (Nomes) doit définir le 10 mai la succession de sa présidente, la conseillère nationale Christa Markwalder (PLR/BE). Le comité directeur proposera à l'assemblée générale une co-présidence, a-t-il annoncé mercredi.

Celle-ci serait formée du conseiller national Martin Naef (PS/ZH) et du Vaudois François Cherix, actuel vice-président du Nomes. Ces deux personnalités, "sont en mesure de multiplier leurs capacités d'actions dans leurs zones d'influences respectives, tant au Parlement que dans l'opinion".

Ce binôme sera appuyé par quatre vice-présidences. Trois candidats sont déjà connus: la conseillère nationale Aline Trede (Verts/BE), Sebastian von Graffenried, président de la YES, l'organisation de jeunesse du Nomes, et le Tessinois Jacques Ducry, actuel vice-président du mouvement.

Enfin, le comité directeur sera élargi à vingt membres. L'ensemble de ce dispositif souhaite accroître la visibilité et l'action du Nomes "pour ne pas abandonner la Suisse aux mains des isolationnistes".

Christa Markwalder, actuelle deuxième vice-présidente du Conseil national, souhaite se préparer à présider la Chambre du peuple en 2015/2016.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes