Le National veut un contre-projet indirect à l'initiative Cleantech

La production de courant vert doit être encouragée sans que les entreprises énergivores soient pénalisées. Le Conseil national a adopté jeudi par 122 voix contre 56 un contre-projet indirect à l'initiative populaire "Cleantech" du PS.La révision de la loi sur l'énergie doit permettre d'accélérer la réalisation d'installations de production d'énergie renouvelable prévue par le Conseil fédéral dans sa stratégie pour sortir du nucléaire. Elle est issue d'un "consensus typiquement suisse", a estimé Yannick Buttet (PDC/VS), au nom de la commission. /SERVICE


Actualisé le