Le National adopte une révision durcie de la loi sur l'asile

Le National a poursuivi sur sa lancée jeudi en durcissant encore la loi sur l'asile. Un jour après avoir décidé de couper l'aide sociale à tous les requérants, la majorité bourgeoise s'en est surtout prise aux déboutés et aux personnes admises provisoirement.Ces dernières devront attendre sept ans au lieu de cinq pour demander un permis de séjour. C'est juste "de la torture supplémentaire", a dénoncé Geri Müller (Verts/AG). L'accès au permis B est très important pour l'intégration professionnelle, l'a soutenue Simonetta Sommaruga, invitant le National à cesser "ses petits jeux avec les durcissements". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes