Le MPC saisi d'une plainte émise par Dominique Giroud

L'encaveur valaisan Dominique Giroud a porté plainte contre inconnu pour violation du secret de fonction auprès du Ministère public de la Confédération (MPC). Déposée à la mi-mai, la plainte vise le Contrôle suisse du commerce du vin (CSCV).

"Il s'agit de faire la lumière sur une éventuelle fuite émanant du CSCV à destination de la RTS", a indiqué à l'ats Marc Comina, chargé de communication de Dominique Giroud. Il confirmait une information de la "Schweiz am Sonntag". La RTS avait publié en mars sur son site internet un document provenant du CSCV.

Mercredi dernier, on apprenait que le détective privé soupçonné d'avoir participé, pour le compte de Dominique Giroud, à une opération de piratage d'un ordinateur d'un journaliste de la RTS afin de découvrir qui était sa source d'information, avait lui-même transmis à ce journaliste des documents concernant l'encaveur valaisan.

En détention provisoire

L'affaire, qui avait commencé comme une simple enquête fiscale, défraie la chronique depuis décembre dernier. Dominique Giroud, le détective privé, un agent du Service de renseignements de la Confédération et un hacker sont soupçonnés par la justice genevoise de piratage informatique contre "Le Temps" et la RTS.

Les quatre hommes ont été placés en détention provisoire pour un mois le 13 juin par le Tribunal des mesures de contrainte de Genève. Ce dernier a estimé que les charges pesant sur les prévenus étaient suffisantes et qu'il existait un risque de collusion.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus