Le Conseil national veut améliorer la sécurité des consommateurs

La transparence des contrôles dans la restauration et les entreprises alimentaires devrait être améliorée. Le Conseil national est entré en matière mercredi sur la révision de la loi sur les denrées alimentaires, qui ne prévoit toutefois pas de "liste noire" de restaurants à l'hygiène douteuse.Les clients devront probablement se contenter d'exiger un résumé du rapport d'inspection auprès de l'établissement concerné. L'idée d'une réelle transparence, avec une liste des restaurants à l'hygiène douteuse sur Internet par exemple, a été écartée par le Conseil fédéral au vu de la levée de boucliers suscitée dans le secteur de la gastronomie et des détaillants. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes