Le Conseil fédéral ne souhaite pas être élu par le peuple

Le Conseil fédéral ne souhaite pas être élu par le peuple. Il a décidé de recommander le rejet de l'initiative populaire déposée par l'UDC sans lui opposer de contre-projet. Selon lui, le système actuel, avec élection individuelle des ministres par le Parlement, a fait ses preuves."Le collège, où les femmes sont entrées en 1985, représente les principaux partis, régions et communautés linguistiques du pays. Tout au long de son histoire, il a su mettre en place les conditions qui ont permis à la Suisse de relever les défis de son temps", note le Conseil fédéral dans un communiqué succinct. /SERVICE


Actualisé le