Le Conseil fédéral ne souhaite pas être élu par le peuple

Le Conseil fédéral ne souhaite pas être élu par le peuple. Il a recommandé mercredi au Parlement de rejeter l'initiative de l'UDC sans contre-projet. Selon lui, cette réforme conduirait à de coûteuses campagnes et à une partitocratie. Elle menacerait la stabilité des institutions.En déposant son initiative populaire "Election du Conseil fédéral par le peuple", l'UDC affirme vouloir mettre fin aux tactiques partisanes lors de la nomination du gouvernement. Son texte prévoit une élection tous les quatre ans au système majoritaire. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus