Le Conseil des Etats refuse de tailler l'aide sociale

Pour le Conseil des Etats, la Suisse ne doit pas couper l'aide sociale à tous les requérants d'asile. Par 33 voix contre 9, la chambre haute refusé mercredi d'emboîter le pas au National dans la révision de la loi sur l'asile. Mais d'autres durcissements ont été entérinés sans trop d'états d'âme.Pour la majorité, les demandeurs d'asile qui se comportent correctement doivent continuer de toucher l'aide sociale. En revanche, ceux qui ont commis des actes délictueux, triché dans les procédures ou dans les renseignements fournis aux autorités seraient pénalisés par une réduction ou une suppression des moyens qui leurs sont attribués. /SERVICE


Actualisé le