Le CERN ravi de l'attribution du Nobel aux pères du boson de Higgs

Le CERN s'est déclaré "enchanté" de l'attribution du Prix Nobel de physique 2013 à François Englert et Peter Higgs. Les deux théoriciens avaient prédit dans les années 60 l'existence du boson de Higgs, dont l'existence a été prouvée expérimentalement par le centre genevois l'an dernier.

Le directeur général du CERN Rolf Heuer a fait part devant la presse de son immense satisfaction. "Notre travail a été reconnu" à travers ce Prix Nobel, a renchéri Joe Incandela, qui coordonne l'expérience CMS menée au CERN au coeur du grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus puissant accélérateur de particules du monde. Le boson de Higgs a pu être détecté grâce à cette formidable machine.

Ce Prix Nobel est également une reconnaissance pour les milliers d'ingénieurs, de scientifiques et de chercheurs qui ont conçu le LHC et participé à sa construction. Rolf Heuer espère que la récompense va conduire de nombreux jeunes à s'intéresser à la science. "Nous avons besoin d'eux dans le futur".

Preuve expérimentale

Pour le directeur général du CERN, il était essentiel de détecter le boson de Higgs avant de récompenser les physiciens qui avaient prédit l'existence de la particule sur le papier. "En science, il est très important qu'une théorie soit confirmée, que les preuves nécessaires soient apportées".

"Nous pouvons fièrement recueillir les fruits d'investissements de longue date dans la recherche fondamentale au CERN", a déclaré pour sa part le ministre de la recherche Johann Schneider-Ammann. Dans une déclaration, le conseiller fédéral remercie tous les participants et se réjouit de la remise du prix Nobel à M. Englert et M. Higgs.

Masse de la matière

Le Belge et le Britannique, âgés respectivement de 80 et 84 ans, ont été récompensés pour leurs travaux sur "la découverte théorique d'un mécanisme qui contribue à notre compréhension de l'origine de la masse des particules subatomiques, et qui a récemment été confirmé", a annoncé le comité Nobel dans un communiqué.

Le "boson de Higgs" est censé avoir permis à la matière d'acquérir une masse et donc de former des étoiles et des planètes. "Sans lui, nous n'existerions pas", a souligné le comité Nobel.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus