Lancement de 200 ans de relations diplomatiques Suisse-Russie

Le président de la Confédération Didier Burkhalter a profité samedi matin de sa présence aux Jeux olympiques de Sotchi pour lancer officiellement les 200 ans des relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie. Il a également pu rendre une visite aux athlètes suisses et encourager l'équipe de hockey sur glace.

Devant le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, Didier Burkhalter a lancé officiellement le jubilé des 200 ans des relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie, s'inspirant dans son discours des enseignements de l'histoire et de l'déal olympique. "Jeter des ponts entre les nations, encourager la solidarité et donner la parole aux jeunes, qui constituent notre avenir", a insisté M. Burkhalter en anglais.

Outre M. Lavrov, plusieurs personnalités suisses étaient présentes à la Maison suisse, située au cœur même du parc olympique. Ont notamment répondu à l'appel le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis, le conseiller aux Etats Filippo Lombardi, l’ex-conseiller fédéral Adolf Ogi ou encore le président de la SSR Raymond Loretan.

Liens renforcés par l'histoire

Revenant sur 200 ans d'histoire commune, le chef de la diplomatie suisse a mis en exergue devant ses hôtes le rôle de "médiateur" joué par la Confédération, en rappelant que la Suisse préside cette année l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

"A travers les années, la Russie et la Suisse ont encouragé des relations pacifiques", a encore déclaré M. Burkhalter, citant l'apport d'architectes suisses à l'édification de la ville de St-Pétersbourg ou l'enseignement prodigué par Frédéric-César de La Harpe à Alexandre 1er", sans oublier le Congrès de Vienne de 1815 et la bienveillance des autorités russes à l'égard de la Suisse.

Visite aux athlètes

Le président de la Confédération a aussi rendu visite aux athlètes suisses au village olympique. Le Neuchâtelois a assisté au début de l'entraînement de l'équipe de hockey sur glace qu'il a encouragée en lui confiant que tout le pays allait suivre ses matchs et la soutenir.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus