Raul Bobadilla condamné à la prison avec sursis

L'ancien attaquant argentin du FC Bâle Raul Bobadilla a été condamné vendredi à 16 mois de prison avec sursis pendant quatre ans. Il avait été pris dans un radar à 111 km/h sur un tronçon limité à 50 km/h près de Seewen, dans le canton de Soleure, en juillet 2013.

L'Argentin doit aussi payer 20 jours-amendes à 790 francs, soit 15'800 francs, et 10'000 francs pour les frais de procédure. Sa condamnation fait aussi tomber le sursis sur deux anciennes amendes, ce qui coûte environ 18'000 francs de plus à Raul Bobadilla.

Lors de la lecture du jugement, le président du tribunal a rappelé que le joueur argentin avait déjà été condamné en Suisse et en Allemagne pour excès de vitesse, ivresse au volant et conduite sans permis.

Règles élémentaires violées

Raul Bobadilla a violé les règles élémentaires de la circulation. Il a pris consciemment le risque de provoquer un accident avec des blessés ou des tués, a indiqué vendredi la procureure devant le tribunal de district de Dorneck-Thierstein.

La procureure a requis une peine pécuniaire de 30 jours-amendes. Elle a par contre renoncé à exiger de séquestrer la puissante voiture de l'ancien joueur du FCB. La voiture, qui coûte environ 200'000 francs, était en location-vente et son propriétaire l'a reprise depuis.

L'avocat de la défense a plaidé pour une peine de 12 mois de prison avec sursis et une amende.

Au début du procès, Raul Bobadilla s'est présenté comme un homme généreux qui envoie de l'argent et d'autres choses en Argentine pour aider des personnes dans le besoin.

Plusieurs infractions

Il a aussi dû répondre à des questions sur plusieurs infractions à la loi sur la circulation routière au cours des dernières années en Suisse et en Allemagne. Il a plusieurs fois roulé trop vite, parfois sans permis et aussi sous l'influence de l'alcool.

Raul Bobadilla a déclaré au président du tribunal que l'affaire de Seewen avait été une leçon pour lui. Il a promis de ne plus conduire des voitures si puissantes. Il a aussi affirmé n'avoir aucun problème de discipline.

Raul Bobadilla, 26 ans, a été pris dans un radar à 111 km/h sur un tronçon limité à 50 à Seewen. Une patrouille de police l'a arrêté dans le village suivant. Il a expliqué qu'il était en retard pour un match du FCB et qu'il était stressé. Les policiers ont séquestré le véhicule du joueur.

L'Argentin jouait avec le FCB au moment des faits. Un mois plus tard, il a été transféré en Allemagne au FC Augsburg.

/ATS


Actualisé le