La moitié des encres de tatouage en Suisse désormais interdites

De nombreuses encres de tatouage et couleurs de maquillage permanent répandues en Suisse - surtout dans les nouveaux studios - sont nuisibles à la santé. Deux tiers des 60 échantillons analysés en 2012 sur mandat de la Confédération posent problème. La moitié est désormais frappée d'interdiction.Parmi les 26 encres de tatouage testées, 22 ont donné lieu à des récriminations, soit un taux extrêmement élevé de 85%, indique mardi le laboratoire cantonal de Bâle-Ville qui a effectué les analyses avec le laboratoire d'Argovie. 81% d'entre elles sont à présent interdites. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes