La ministre helvétique des finances fait confiance à Bruno Frick

Malgré la procédure pénale pour gestion déloyale, Bruno Frick (PDC/SZ) siégera dès le 1er août au conseil d'administration de l'Autorité de surveillance des marchés financiers FINMA. Après des entretiens, la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf lui a réitéré sa confiance.

Pour l'heure, il n'y a aucune raison de revenir sur la nomination de l'ancien conseiller aux Etats. Tant la conseillère fédérale que la présidente du conseil d'administration de la FINMA Anne Héritier-Lachat partagent cette position, a-t-on appris mardi auprès du Département fédéral des finances (DFF).

Les deux femmes ont mené plusieurs entretiens et ont toutes deux entendu Bruno Frick, séparément. Pour elles, la sélection qui a mené au choix du sexagénaire a confirmé qu'il remplit toutes les exigences requises pour siéger au conseil d'administration de la FINMA.

Toutes les mesures ont été prises pour éviter un conflit d'intérêts avec ses activités d'avocat d'affaires et de notaire. Les récents événements n'ont rien changé à cette analyse de la situation, selon le DFF.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes