La mère d'un jeune meurtrier condamnée à la prison à vie

La mère de l'adolescent qui avait tué son beau-père à la hache en 2011 a été condamnée à la prison à vie vendredi par la Cour d'appel tessinoise. De nationalité serbe comme son fils, elle a été jugée coupable d'incitation au meurtre.

En voyage en Serbie le jour du drame, elle avait été acquittée en 2012 lors du procès qui avait jugé son fils coupable d'assassinat. Agé de 16 ans au moment des faits, le jeune homme avait déjà accusé à l'époque sa mère de l'avoir poussé à tuer son mari, un Tessinois de 46 ans.

Le tribunal de première instance avait établi que l'adolescent a tué son beau-père avec une hache achetée à cette fin. Il avait ensuite dépecé le corps et avait cherché à le faire disparaître, sans succès. La police avait découvert le corps dans l'appartement de la victime cinq jours après.

Motif financier

La mère ne supportait plus son mari, a dit jeudi la Juge de la Cour d'appel. Elle ne s'était mariée que pour des raisons financières et pour gagner le droit de vivre en Suisse. Plusieurs indices montrent qu'elle a exprimé à plusieurs reprises le voeux que son mari meure.

La Cour d'appel a donc considéré que la femme avait un motif. Elle voulait profiter seule de l'argent de son mari et d'une rente de veuve. Le jugement se base notamment sur des coups de fil entre mère et fils passés à la suite des faits.

La Cour d'appel a également condamné vendredi à 16 mois de prison un ami de la famille acquitté en première instance. Elle l'a jugé coupable de complicité. Un autre ami a en revanche été acquitté, car il avait informé la police. Le fils avait lui été condamné à quatre ans de prison en 2012, la peine de détention maximale pour un mineur.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus