La liberté de voyager des requérants restreinte dès le 1er décembre

Les requérants d'asile admis provisoirement en Suisse ne pourront plus voyager aussi facilement à partir du 1er décembre. En réponse à une demande du Parlement, le Conseil fédéral a durci mercredi l'ordonnance ad hoc. Des documents de voyage ne seront fournis que pour des motifs précis.Les personnes concernées n'obtiendront de papiers que pour des raisons humanitaires ou d'autres motifs définis dans l'ordonnance comme une grave maladie, un décès dans la famille, la participation à une manifestation scolaire, culturelle ou sportive. Un voyage dans le pays d'origine ne sera permis que dans des cas exceptionnels. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus