La délégation de surveillance des NLFA très inquiète

Les risques de surcoûts et de retard dans la construction du tunnel ferroviaire de base du Ceneri "préoccupent beaucoup" la délégation parlementaire de surveillance des NLFA. Pour elle, il est urgent d'intervenir après l'ouverture d'un nouvel appel d'offres pour deux lots de technique ferroviaire.

L'affaire a fait beaucoup de bruit. A mi-mars, le Tribunal administratif fédéral a admis partiellement deux recours contre l'adjudication de deux contrats. Face à ce rappel à l'ordre, Alptransit Gothard (ATG) a décidé d'interrompre la procédure la semaine dernière et de lancer un nouvel appel d'offres.

Les responsables prévoient toujours l'ouverture du tunnel du Ceneri fin 2019. Néanmoins, les risques de retard et de hausse des coûts "ont fortement augmenté sous l'effet de ces événements", a constaté la délégation de surveillance des NLFA dans un communiqué diffusé mardi. La nouvelle adjudication pourrait prendre des mois.

A l'oeil

Même si elle souhaite une intervention rapide, la délégation parlementaire ne veut pas de mesures "trop hâtives". Pour elle, les responsables des projets doivent examiner de façon détaillée et crédible tous les scénarios possibles, leurs conséquences sur les coûts et les délais, ainsi que les mesures nécessaires pour minimiser les risques.

La délégation, qui va suivre "avec la plus grande attention" la nouvelle adjudication, a exigé un rapport circonstancié avant fin juin. Elle attend également de l'Office fédéral des transports un suivi strict de la suite des opérations.

Marchés publics

Les deux contrats à attribuer constituent en fait les deux derniers grands lots de la NLFA. Le premier concerne le lot "voies et logistique". Les travaux, à hauteur de 96 millions de francs, avaient été attribués au groupe Mons Ceneri. L'autre mandat, de 129 millions, se rapporte au lot "technique ferroviaire et coordination générale" et avait été décerné au groupe CPC.

La firme Ceneri Rhomberg a contesté ces adjudications, doutant que les entreprises choisies possèdent les aptitudes et l'expérience requises pour remplir certains points du contrat.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes