L'UE critique à nouveau le bilatéralisme et exige des solutions

Les Etats de l'Union européenne (UE) ont adopté jeudi leurs "conclusions" sur les relations avec la Suisse, affirmant qu'elle ne pourra discuter de sa participation au marché intérieur tant que la question institutionnelle ne sera pas résolue. De son côté, Berne reste optimiste, et aucun parti politique n'est surpris.Ce rapport bisannuel des Vingt-Sept concernant les relations avec les pays de l'Association européenne de libre-échange (AELE: Suisse, Norvège, Liechtenstein et Islande), dont l'ats et d'autres médias avaient déjà révélé le contenu ces derniers jours, a été formellement accepté lors d'un conseil des ministres européens des Transports, de l'Energie et des Télécommunications. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes