L'ODM a modifié sa pratique pour l'Irak après intervention du DFAE

Les milliers de demandes d'asile d'Irakiens non traitées par les ambassades de Suisse à Damas et au Caire résultent bien d'une consigne émanant de l'Office fédéral des migrations (ODM). Mais ce dernier a réagi après une intervention de l'ambassade de Suisse à Damas.L'ambassadeur Jacques de Watteville, aujourd'hui en poste à la Mission suisse auprès de l'Union européenne, a écrit le 13 novembre 2006 une lettre à l'ancien directeur de l'ODM, Eduard Gnesa, selon une information de l'émission "10 vor 10" de la télévision alémanique SF. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus