Hausse des tarifs des généralistes imposée par le Conseil fédéral

Les tarifs des médecins de famille vont augmenter. Le Conseil fédéral va imposer une hausse d'environ 200 millions de francs par an dès mi-2014. Satisfaits, les généralistes retirent leur initiative visant à promouvoir la médecine de premier recours. Le peuple votera uniquement sur le contre-projet l'an prochain.

La Fédération des médecins suisses (FMH) et la faîtière des assureurs maladie santésuisse ont informé cette semaine le Conseil fédéral de l'échec des négociations sur la hausse des tarifs des généralistes. Les spécialistes ne voulaient pas qu'une telle augmentation occasionne une baisse de leurs barèmes.

Le gouvernement a fini par adapter la structure tarifaire Tarmed, puisqu'il dispose depuis janvier de compétences en ce sens, a indiqué vendredi à Berne le ministre de la santé Alain Berset.

Conséquence: l'initiative populaire "Oui à la médecine de famille" est retirée, précise Peter Tschudi, président du comité d'initiative. Les généralistes sont satisfaits des nouveaux tarifs, du contre-projet direct que viennent d'adopter les Chambres fédérales, ainsi que du plan directeur lancé par le Conseil fédéral en juin 2012 pour revaloriser la médecine de premier recours.

Nombreuses avancées

L'initiative, signée par plus de 200'000 personnes, exigeait des pouvoirs publics qu'ils promeuvent la médecine de famille et légifèrent sur la formation, les moyens de faciliter l'exercice de la profession ainsi que la rémunération. Le contre-projet direct, soutenu par le Conseil fédéral, reprend ces revendications.

Il propose un article constitutionnel sur la médecine de base, incluant donc des professions comme les infirmières ou les physiothérapeutes. Le projet de loi sera soumis aux citoyens l'an prochain.

Le plan directeur "médecine de premier recours et médecine de base" n'aurait pas pu être appliqué si l'initiative n'avait pas été retirée. Or l'objectif des généralistes est la mise en place de ce "masterplan", dont différentes mesures sont en cours de réalisation.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes