Hausse des décès en 2013 nourrie par la génération du baby-boom

Le nombre de décès a augmenté en 2013 en Suisse par rapport aux années précédentes. En publiant des résultats provisoires du mouvement naturel de la population, l'Office fédéral de la statistique (OFS) explique cette évolution par une accélération du vieillissement due au fait que la génération du baby-boom atteint des âges élevés.

Ainsi, 64'800 personnes sont décédées en Suisse en 2013, soit 1% de plus qu'un an auparavant. Dans le même temps, le nombre de naissances a diminué de 0,2%, à 82'000 en 2013. L'accroissement naturel de la population a donc atteint 17'200 unités, restant cependant inférieur de 4,4% à celui de l'année précédente, précise l'OFS.

La hausse du nombre des décès s'est manifestée dans plus de la moitié des cantons. Trois de Suisse centrale (NW, UR et SZ) figurent parmi ceux où cette évolution est apparue la plus forte, en proportion à la population, avec des hausses de 13,8% respectivement 10,6% et 5,8%. Suivent les cantons du Valais (5%) et de Genève (4,8%).

A l'inverse, dans les cantons du Jura, de Neuchâtel et de Glaris, le nombre de décès a proportionnellement reculé par rapport à 2012, de respectivement 8,1%, 6% et 4,9%. En tenant compte des naissances, l'évolution naturelle de la démographie connaît des différences régionales, la plupart des cantons connaissant in fine un accroissement naturel positif.

Les champions en matière de démographie positive sont les cantons de Fribourg, Zoug, Genève, Vaud et Zurich. A l'inverse, dans sept cantons les décès ont été plus nombreux que les naissances, à savoir Schaffhouse, Bâle-Campagne, Uri, Appenzell Rhodes-Extérieures, Berne, Bâle-Ville et le Tessin, indique l'OFS.

Au chapitre des naissances, celles des garçons sont demeurées en 2013 plus nombreuses à celles des filles, soit dans un rapport de 105 pour 100. Quant à l'âge moyen de la mère à la maternité, il poursuit sa progression à la hausse, soit 31,6 ans en 2013 contre 31,5 en 2012. Le taux de fécondité se maintient pour sa part proche de 1,5, note l'OFS.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes