Gripen: Saab attribue un contrat à la société suisse Ruag

L'entreprise suédoise de défense et de sécurité Saab a signé avec la société Ruag d'Emmen (LU) un contrat évalué à 68 millions de francs pour le développement et la production d'éléments de suspension de charges pour le Gripen E. Près de 15,5 millions de francs seront versés rapidement.

Ruag a convenu d'exécuter le contrat en y associant des PME pour la sous-traitance en Suisse romande et au Tessin, a indiqué lundi le groupe SAAB dans un communiqué.

Les éléments de suspension de charges servent à porter les armes, les nacelles de reconnaissance et les réservoirs de carburant externes. Ils ont été commandés en vue d'équiper les 22 Gripen E destinés à la Suisse ainsi que les 60 Gripen E destinés à la Suède.

La commande à Ruag comporte quatre lots de travaux. Trois d'entre eux pour une valeur de 15,5 millions de francs: ceux-ci commencent immédiatement et concernent la conception des éléments de suspension de charges, leur développement jusqu'à la phase de production en série et la fabrication des prototypes pour trois avions d'essai Gripen E.

Commandes compensatoires

La production effective à grande échelle pour l'ensemble des Gripen suédois et suisses pourrait être attribuée à des tiers, a souligné le groupe suédois. Cela bien sûr en cas d'échec du référendum contre l'acquisition de ces avions de combat en mai.

L'achat du Gripen E par la Suisse est lié à un programme de coopération industrielle entre Saab et des entreprises suisses pour un montant de 2,2 milliards de francs. Fin 2013, Saab avait déjà conclu pour plus de 300 millions de francs d'affaires avec 125 entreprises en Suisse.

A ce jour, armasuisse, le centre de compétences de la Confédération pour l'acquisition de matériels de défense, a analysé et accepté des transactions représentant 250 millions de francs au titre de la compensation. Le solde est en cours d'examen.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus