Gippingen (AG): pas de détention préventive pour le suspect

Le cycliste soupçonné d'avoir provoqué la mort d'un autre coureur samedi dans une course à Gippingen (AG) ne se trouve plus en détention. La Cour suprême argovienne a repoussé la requête du ministère public de le placer en préventive.

Ce dernier demandait trois mois de détention préventive, craignant la destruction de preuves. La Cour suprême suit donc le Tribunal des mesures de contrainte qui avait déjà rejeté la demande mercredi. Cette décision est superprovisoire, écrit le ministère public. La décision définitive doit encore tomber.

Le Suisse de 50 ans a été arrêté samedi soir. Une procédure a été ouverte pour homicide par dol éventuel, homicide par négligence et lésion corporelle grave.

Il nie tout contact direct

Le prévenu a déjà été auditionné. Il a nié avoir causé l'accident mortel. Mais il a reconnu qu'un contact corporel a eu lieu lorsqu'il a dépassé un groupe de quatre coureurs - toutefois pas directement avec la victime.

L'accident, survenu samedi à Böttstein (AG) pendant les Journées cyclistes de Gippingen, a impliqué quatre coureurs. Tous ont été blessés, certains grièvement, et l'un d'entre eux est décédé à l'hôpital. Il était âgé de 36 ans.

C'est la première fois qu'un tel drame se produit en 51 ans d'existence de la manifestation sportive. Le comité d'organisation avait mis un terme prématuré à la course suite à l'accident.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes