Géothermie à St-Gall: trois options, mais pas de décision

Le trou de forage du projet de géothermie à St-Gall est stabilisé après le séisme du 20 juillet. Les responsables ont désormais trois options: poursuivre le projet et faire un test de production, boucher provisoirement le trou de forage ou le boucher définitivement et abandonner le projet.

Aucune décision ne sera prise par l'exécutif de la ville avant un mois, ont indiqué mardi les responsables lors d'une conférence de presse mardi à St-Gall. La ville, le canton et d'autres partenaires doivent d'abord analyser les aspects techniques, politiques et juridiques du dossier.

La stabilisation du trou de forage permet d'analyser la situation et d'évaluer les risques. "Nous avons atteint nos objectifs et nous avons trouvé de l'eau, mais les travaux ont dû être interrompus à cause du tremblement de terre", a déclaré Marco Huweiler, responsable de la géothermie aux services industriels de la ville de St-Gall.

Trou stabilisé et bouché

Le trou de forage, qui a atteint 4500m, a été stabilisé et bouché à 4002 m de profondeur. Au-dessus, il est en parfait état. La tour de forage peut être activée à tout moment en fonction des décisions qui seront prises quant à l'avenir du projet.

Le forage a été arrêté le 20 juillet après un tremblement de terre de magnitude de 3,5. Juste avant le séisme, les responsables ont constaté une importante arrivée de gaz dans le forage. Pour éviter une fuite, ils ont injecté 650 mètres cubes d'eau dans le trou.

Cette opération pourrait avoir provoqué le séisme qui a été ressenti du Lac de Constance jusqu'en Appenzell. Mais sans l'injection d'eau dans le trou, le forage aurait pu être détruit et la vie des personnes présentes était en danger, selon Ivo Schillig, chef des services industriels de la ville.

Répliques

L'autre théorie est que le séisme pourrait aussi avoir pour origine des tensions dans le sous-sol. Les répliques qui ont suivi le tremblement de terre du 20 juillet semblent attester de ces tensions, selon Michael Sonderegger, chef de projet.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes