Genève: trois formations changent de président

A Genève, quelques mois après les élections cantonales, un vent nouveau souffle à la tête de trois partis politiques. Le PDC a changé de président jeudi soir. Les Verts et les socialistes ont fait de même samedi.

Le parti écologiste a accordé sa pleine confiance à Lisa Mazzone, unique candidate au poste de présidente. La députée de 26 ans, responsable de l'association Pro Vélo, a été élue par 120 des 121 délégués présents lors de l'assemblée des Verts genevois. Lisa Mazzone succède à Emilie Flamand-Lew.

Même unanimité chez les socialistes. Seule candidate en lice pour la présidence, Carole-Anne Kast, 39 ans, conseillère administrative à Onex (GE), a été adoubée samedi par ses collègues de parti. Elle remplace à la tête de la formation politique le député Romain de Sainte Marie.

Les démocrates-chrétiens genevois avaient renouvelé leur présidence jeudi soir. Ils ont désigné à leur tête l'avocat Sébastien Desfayes, 42 ans, qui prend le relais de la députée Béatrice Hirsch.

Challenge pour les Verts

Lisa Mazzone aura assurément la plus lourde tâche parmi les trois nouveaux. La jeune écologiste devra redonner des couleurs à sa formation qui a subi une sévère déconvenue lors des dernières élections cantonales, perdant 7 de ses 17 sièges au Grand Conseil. "Nous devrons à l'avenir mieux expliquer nos idées", a confié la secrétaire générale des Verts genevois Delphine Klopfenstein.

Les socialistes et les démocrates-chrétiens ne doivent pas affronter un contexte aussi difficile que les écologistes. Lors des dernières élections cantonales, aucune des deux formations n'a perdu de siège au parlement.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes