Genève: incendie et explosion à la Maison de la Paix

Un incendie s'est produit vendredi après-midi sur le chantier de la Maison de la Paix, à Genève. Une bouteille de butane a explosé sous l'effet de la chaleur. La déflagration et les flammes ont provoqué d'importants dégâts, a indiqué le capitaine Nicolas Schumacher, du Service incendie et secours (SIS).

Le feu s'est déclaré, pour une raison encore indéterminée, parmi du matériel utilisé pour des travaux d'étanchéité. Il y avait notamment du papier et du goudron, a expliqué M.Schumacher. Le SIS s'est rapidement rendu sur place avec 16 hommes et 7 véhicules. Lors de l'intervention, une bonbonne de gaz située près du foyer a explosé.

La déflagration a été extrêmement violente. Il n'y a pas eu de blessés, mais trois pompiers qui étaient sur les lieux de l'incendie ont dû être conduits à l'hôpital pour contrôler leur ouïe. L'explosion de la bouteille de gaz a propagé le feu dans l'un des bâtiments encore en chantier de la Maison de la Paix.

Les baies vitrées de l'immeuble ont volé en éclats sur cinq étages, a souligné M.Schumacher. La Maison de la Paix avait été inaugurée jeudi. L'édifice, composé de six blocs en forme de pétales, ne sera entièrement achevé qu'en 2014. La partie de l'immeuble déjà utilisée n'a pas été touchée par l'incendie.

La Maison de la Paix abrite l'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID). Il doit également accueillir trois centres soutenus par la Confédération: le centre de politique de sécurité, le centre pour le contrôle démocratique des forces armées et le centre international de déminage humanitaire.

La Maison de la Paix est située à quelques encablures du siège genevois des Nations-Unis. En entendant l'explosion de la bouteille de gaz, plusieurs personnes travaillant à l'ONU ont pensé à un attentat. Selon le correspondant de l'ats à l'ONU, la déflagration a été très forte et un gros nuage noir planait au-dessus du chantier.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus