France fort: les Etats ne veulent pas de nouveau paquet de relance

La Suisse n'a pas besoin d'un nouveau programme de relance destiné à compenser les effets négatifs du franc fort sur les entreprises par des réductions fiscales. Au nom des réformes déjà sur les rails, le Conseil des Etats a rejeté mardi une motion du National par 24 voix contre 13.Le texte exigeait des mesures telles qu'une réduction de l'impôt sur les bénéfices des entreprises et des charges que l'Etat fait peser sur l'économie en termes de transport et d'énergie. Il réclamait encore une compression des coûts administratifs. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes