Financement hospitalier: le démarrage s'annonce difficile

Le nouveau financement hospitalier entre en vigueur dimanche. Il promet plus de transparence et plus de concurrence. Les débuts s'annoncent cependant chaotiques. A terme, la population suisse risque bien d'assister à une rationalisation de l'offre hospitalière.Dès le 1er janvier, les hôpitaux doivent facturer leurs prestations selon le nouveau système de forfait par cas ou DRG (Diagnosis Related Group). L'introduction du DRG se base sur une modification de la LAMal adoptée en 2007. Parallèlement, chaque canton établit sa liste d'hôpitaux publics mais aussi privés qui bénéficieront dès 2012 d'un financement de l'Etat. Les cantons prendront à leur charge 55% de la facture hospitalière, les assureurs 45%. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes