Ex-centrale de Lucens: les émissions de tritium observées de près

Deux collecteurs automatiques ont été installés mercredi dans l'ancienne centrale nucléaire de Lucens (VD). Avec des prélèvements toutes les 12 heures, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) veut poursuivre sa surveillance des émissions de tritium et essayer d'en connaître l'origine.Malgré les dernières nouvelles rassurantes sur les niveaux de tritium qui ont montré qu'il n'y avait pas de contamination de l'environnement, les responsables continuent leurs recherches. Les collecteurs permettront de contrôler l'eau d'infiltration sous la caverne du réacteur et dans le bassin principal où sont réunies toutes les eaux récoltées, explique Sybille Estier, cheffe de la section radioactivité de l'environnement à l'OFSP. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus